Impact en prévention

    Le renforcement du plancher via des connecteurs sur poutrelles IAO est une solution efficace en termes de prévention, par rapport à la solution traditionnelle de double plancher. La suppression de plusieurs étapes de gros œuvre (mise en place de nouvelles poutrelles HEB et de bacs collaborants) évite aux salariés de nombreuses manutentions d'objets lourds et coupants. En réduisant les volumes de béton de 22 %, cette solution réduit également les efforts liés à la phase de coulage.

    Une solution économique adaptée à la réhabilitation dans l'ancien

    Pour l'entreprise en charge des travaux, la solution technique la plus courante pour renforcer un plancher consiste à créer un double plancher sur bacs collaborants. Or, ce procédé s'est avéré inadapté sur ce chantier mené dans un immeuble parisien du XIXe siècle. L'entreprise choisit de s'appuyer sur la structure existante de poutrelles en I à ailes ordinaires (IAO) et de voutains en brique, en la renforçant par des connecteurs. Une dalle de compression de 6 cm a ensuite été réalisée avant le ferraillage et le coulage du béton.

    La solution s'est révélée pertinente à tous points de vue. L'entreprise s'est épargné la mise en oeuvre de poutrelles HEB puis de bacs collaborants : elle a ainsi gagné 25 % de temps sur son planning et a réduit les manutention de charges lourdes effectuées par les salariés

    Le plancher réalisé avec les connecteurs est 24 % plus léger et 37 % moins cher qu'un double plancher classique. Il est aussi moins épais, ce qui a permis de gagner 30 cm de hauteur en sous-plafond dans la surélévation.

    Avant

    Un lourd chantier de gros œuvre

    La structure devait être renforcée via la création d'un double plancher. L'entreprise planifiait la mise en œuvre de poutrelles HEB puis de bacs collaborants avant le coulage d'une quantité importante de béton. Le plancher final devait mesurer 67 cm d'épaisseur.

    Après

    Un réemploi intelligent de l'existant

    Des connecteurs sont positionnés sur les poutrelles IAO existantes : les compagnons réalisent alors une table de compression de 6 cm, et enfin le ferraillage et le coulage du béton. Le chantier se fait plus vite, avec une économie importante de matériaux et une réduction significative des manutentions. Le plancher mesure 37 cm d'épaisseur.

    Plancher renforcé avec connecteurs (traversant le polyane) sur les poutrelles. Plancher renforcé avec connecteurs (traversant le polyane) sur les poutrelles.

    <i>Le coulage du béton a été réalisé grâce à une pompe</i>. Le coulage du béton a été réalisé grâce à une pompe.

    Impact en prévention

    Le renforcement du plancher via des connecteurs sur poutrelles IAO est une solution efficace en termes de prévention, par rapport à la solution traditionnelle de double plancher. La suppression de plusieurs étapes de gros œuvre (mise en place de nouvelles poutrelles HEB et de bacs collaborants) évite aux salariés de nombreuses manutentions d'objets lourds et coupants. En réduisant les volumes de béton de 22 %, cette solution réduit également les efforts liés à la phase de coulage.

    Une solution économique adaptée à la réhabilitation dans l'ancien

    Pour l'entreprise en charge des travaux, la solution technique la plus courante pour renforcer un plancher consiste à créer un double plancher sur bacs collaborants. Or, ce procédé s'est avéré inadapté sur ce chantier mené dans un immeuble parisien du XIXe siècle. L'entreprise choisit de s'appuyer sur la structure existante de poutrelles en I à ailes ordinaires (IAO) et de voutains en brique, en la renforçant par des connecteurs. Une dalle de compression de 6 cm a ensuite été réalisée avant le ferraillage et le coulage du béton.

    La solution s'est révélée pertinente à tous points de vue. L'entreprise s'est épargné la mise en oeuvre de poutrelles HEB puis de bacs collaborants : elle a ainsi gagné 25 % de temps sur son planning et a réduit les manutention de charges lourdes effectuées par les salariés

    Le plancher réalisé avec les connecteurs est 24 % plus léger et 37 % moins cher qu'un double plancher classique. Il est aussi moins épais, ce qui a permis de gagner 30 cm de hauteur en sous-plafond dans la surélévation.

    Avant

    Un lourd chantier de gros œuvre

    La structure devait être renforcée via la création d'un double plancher. L'entreprise planifiait la mise en œuvre de poutrelles HEB puis de bacs collaborants avant le coulage d'une quantité importante de béton. Le plancher final devait mesurer 67 cm d'épaisseur.

    Après

    Un réemploi intelligent de l'existant

    Des connecteurs sont positionnés sur les poutrelles IAO existantes : les compagnons réalisent alors une table de compression de 6 cm, et enfin le ferraillage et le coulage du béton. Le chantier se fait plus vite, avec une économie importante de matériaux et une réduction significative des manutentions. Le plancher mesure 37 cm d'épaisseur.

    Plancher renforcé avec connecteurs (traversant le polyane) sur les poutrelles. Plancher renforcé avec connecteurs (traversant le polyane) sur les poutrelles.

    <i>Le coulage du béton a été réalisé grâce à une pompe</i>. Le coulage du béton a été réalisé grâce à une pompe.

    Impact sur les risques

    Impact qualité et RSE

    Qualité
    Plancher plus léger et néanmoins très résistant (+200Kg/m2).
    Développement durable
    Economie de matériaux par le réemploi des poutrelles existantes.
    Développement personnel
    Suppression de tâches pénibles et dangereuses (pose de poutrelles HEB et de bacs acier).

    Performance de cette solution

    Rendement (gains / coûts)

    Pour un euro investi, cette solution génère 2,39 euros de gains.

    Bilan par salarié/an

    Le gain par salarié s'élève à 2 154 euros par an.

    Économie réalisée

    L'économie globale est de 17 229 euros (gains - coûts).

    Bilan économique

    • Durée envisagée : 15 semaines
    • Effectif concerné : 8 personnes

    Le renforcement du plancher via des connecteurs sur poutrelles IAO génère d'importants gains financiers. Les économies portent principalement sur les fournitures : plus besoin d'acheter des poutrelles HEB et des bacs collaborants pour réaliser le double plancher. Les volumes de béton sont eux réduits de 22 %. Le chantier se mène plus rapidement, avec des moyens de levage et d'étaiement moins importants. Au final, le coût de revient a pu être ramené de 253 €/m2 avant à 157,80 €/m2, soit une économie de près de 40 %.

    Coût

    Achats

    9 655 €

    Production

    2 722 €

    Total Coûts

    12 377 €

    Gains

    Conception

    1 700 €

    Achats

    27 456 €

    Production

    450 €

    Total Gains

    29 606 €

    Coût

    Achats

    9 655 €

    Achat des connecteurs.

    6 548 €

    Mise en oeuvre des connecteurs.

    3 107 €

    Production

    2 722 €

    Pose des connecteurs.

    2 722 €

    Total Coûts

    12 377 €

    Gains

    Conception

    1 700 €

    Achats

    27 456 €

    Economies sur les volumes de béton (fourniture et pose).

    2 391 €

    Economies sur la mise en oeuvre des poutrelles HEB 180.

    11 265 €

    Economies sur la mise en oeuvre des bacs collaborant acier.

    13 800 €

    Production

    450 €

    Economies sur la location d'étaiement.

    450 €

    Total Gains

    29 606 €

    Coût

    Achats

    9 655 €

    Achat des connecteurs.

    6 548 €

    Mise en oeuvre des connecteurs.

    3 107 €

    Production

    2 722 €

    Pose des connecteurs.

    2 722 €

    Total Coûts

    12 377 €

    Gains

    Conception

    1 700 €

    Achats

    27 456 €

    Economies sur les volumes de béton (fourniture et pose).

    2 391 €

    Economies sur la mise en oeuvre des poutrelles HEB 180.

    11 265 €

    Economies sur la mise en oeuvre des bacs collaborant acier.

    13 800 €

    Production

    450 €

    Economies sur la location d'étaiement.

    450 €

    Total Gains

    29 606 €

    Besoin d'aller plus loin
    Contenu non publié
    Accèder
    Retrouvez notre catalogue de formation
    Accéder
    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus

    Loading…
    Loading the web debug toolbar…
    Attempt #